Mots d’Etudiants : Lucky Hernandez, Hood College

Métro parisien

Dans le métro, on peut trouver des personnes très différentes. Il semblerait que personne n’aime les jeunes couples qui se montrent affectueux dans la station de métro ou dans les wagons… Les gens agissent tous plus ou moins de la même façon : ils entrent, tentent de trouver une place, et restent dans un silence gênant. Les musiciens publics sont sans doute les meilleures utilisateurs du métro, en raison de leurs capacités musicales et de l’impact qu’ils ont sur l’atmosphère du wagon.

La plupart des gens pensent que les musiciens sont des gens incroyablement talentueux. Face à un monde sévère, ces personnes travaillent avec leur amour de la musique, et parfois gagnent de l’argent. Le métro est un endroit très gênant où personne n’est apparemment heureux. Cela peut changer en présence de musique. Il y a des moments, normalement le matin, où les gens ne peuvent pas fonctionner comme des humains, mais les musiciens aident à créer une meilleure atmosphère. De plus, il n’y a pas grand chose à voir dans le métro. La présence d’un musicien donne aux gens un endroit où regarder.

Les choses sont parfois complexes pour les musiciens publics ; ils demandent de l’argent en échange de leur art. Dans un monde où l’argent est nécessaire pour survivre, il est parfois difficile de donner de l’argent à un étranger quand on en a besoin soi-même. Il faut toutefois garder en tête que ces musiciens donnent du plaisir et font du métro un lieu plus agréable.

This entry was posted in SBCJYF. Bookmark the permalink.