Mots d’Etudiants : Victoria Slater, Connecticut College

Les écharpes à ParisLa population du métro : N’oubliez pas votre écharpe !

Chaque matin, après m’être réveillée et avoir pris mon petit déjeuner, je pense aux vêtements que je voudrais porter ce jour là. Bien sûr, je regarde la météo en amont – un peu froid ? J’ai un pull. La pluie quotidienne ? J’ai mon parapluie. Est-ce que je prends mon sac rose ou mon sac bleu et noir ? Après cela, parfois j’aime bien ma tenue, d’autres fois, je ne l’aime pas. Le vrai “concours” se déroule dans le métro. J’habite au début de la ligne 2, à Porte Dauphine, et il n’y a jamais beaucoup de gens quand je monte, mais quand le métro arrive à Charles de Gaulle Étoile, BOOM, le métro est comme un défilé hebdomadaire de la mode parisienne. Les filles ont de beaux visages naturellement, les hommes ont les jambes minces, avec des pantalons cintrés. Tous portent du noir. Je crois qu’il doit exister un livre de règles secrètes qui explique à tous les Français quels vêtements on doit porter dans le métro. Et si j’oublie mon écharpe chez moi, je commets une faute de goût horrible. J’ai l’air d’une touriste ! Mon but est toujours d’avoir l’air d’une vraie parisienne. Je peux faire illusion si je ne souris pas dans le métro et si je porte des écharpes et des jeans (un peu déchirés) avec des chaussures blanches. À cause du temps constamment froid, des vestes sont nécessaires. De grandes vestes en jean, bien sûr. On n’est pas un vrai adolescent français si on n’a pas cette veste. Ou, si on a un style soutenu, une veste en cuir. Surtout, une veste en cuir noir. Un jour, j’achèterai une veste en cuir noir et ça sera la touche finale à mon vrai style parisien!

This entry was posted in SBCJYF. Bookmark the permalink.